• Misuko

Les 10 maladies fréquentes au printemps


Le printemps est là, mais cela ne signifie pas que les maladies sont parties ! Bien au contraire, vous pouvez tomber malade chaque saison, mais pas spécialement de la même façon. Quelles sont les maladies que vous risquez d’attraper en ce début de saison ?



Le rhume d’origine virale


Le passage du froid glacial de l’hiver à la chaleur douce du printemps provoque un changement de température, qui peut être brusque pour votre corps. L’organisme doit s’adapter aux variations de climat, ce qui le fatigue et diminue la résistance face aux virus tels que celui du rhume. Le rhume est assez facile à reconnaitre : vos fosses nasales sont enflammées, vous éternuez, votre nez coule et vous avez mal à la gorge ou encore vous présentez de la fièvre (bien que ces deux cas ne soient pas toujours présents chez tout le monde). Les causes du rhume sont nombreuses : vous avez attrapé un virus, votre respiration a été irritée par la présence d’éléments tels que la fumée, vous êtes rentrés en contact avec une bactérie, des allergènes, des corps étrangers ou alors votre cloison nasale est simplement mal formée. Le rhume est très contagieux s’il est causé par un virus : il se transmet via des gouttelettes de salive projetées lors des éternuements, en parlant ou en rentrant en contact avec des objets ou des mains contaminées.


La rhinite allergique


Le printemps est synonyme de joie et de soleil pour certains, mais pour d’autres il peut être un vrai cauchemar. Vous l’avez deviné, je parle bien des personnes allergiques. Les végétaux poussent et florissent, l’air est pollinisé et les parois nasales s’enflamment à cause de ces allergènes. Le nez qui coule ou gratte, les yeux qui piquent et rougissent, les éternuements, la gorge qui démange : les allergiques sauront de quoi je parle. Les symptômes apparaissent principalement en printemps et en été. Il est conseillé d’éviter de s’exposer aux allergènes si on est atteints ou susceptibles d’attraper une rhinite allergique. Des médicaments sont disponibles en pharmacie sans ordonnance comme les décongestionnants nasaux et les antihistaminiques. Si ces derniers n’améliorent pas votre état, il est important de consulter un allergologue.



L’asthme


Vous avez des difficultés à respirer, vous êtes essoufflés, vous ressentez des douleurs au niveau du thorax et une sensation d’oppression ? Vous êtes probablement asthmatique. L’asthme se caractérise par une inflammation des voies respiratoires et se déclenche dans certaines situations et endroits qu’il vaudrait mieux d’éviter : la présence de fumée, de tabac et de pollution, des lieux remplis de différents allergènes ou d'un seul en grande quantité (les champs de fleurs, par exemple). Si vous êtes allergiques, soyez doublement vigilants en printemps, car c’est le moment où le plus d’allergènes sont présents à l’extérieur. Il est important de préciser que l’asthme n’est pas toujours lié aux allergies.



La grippe saisonnière


Nous avons tendance à penser que la grippe saisonnière n’apparait qu’en hiver : faux ! C’est une maladie qui revient chaque année en automne et qui peut perdurer jusqu’au printemps. En effet, à l’arrivée du printemps, le système immunitaire s’affaiblit et notre corps pourrait attraper la grippe si ça n’a pas déjà été fait en hiver. C’est une maladie d’origine virale caractérisée par une infection respiratoire aiguë et très contagieuse qui se transmet par des gouttelettes de salive provoquées par la toux, un contact direct avec une personne ou un objet contaminé. Quels sont les symptômes de la grippe ? Des frissons, la toux sèche, des maux de tête, des maux de gorge, de tête, articulaires et musculaires ainsi qu’une obstruction nasale et un écoulement.



La gastro-entérite


Certains virus supportent mal la chaleur. Et pourtant, nous ne sommes pas protégés des gastro-entérites en printemps. Les gastro-entérites sont provoquées par l’ingestion de la nourriture contaminée par les bactéries ou virus. Et au printemps, les règles d’hygiène et de conservation d’aliments ne sont pas toujours respectées. Si, par exemple, vous organisez un pique-nique au parc en gardant les aliments hors du frigo pendant plusieurs heures, la prolifération des bactéries est favorisée. Les symptômes sont facilement reconnaissables. Vous avez une diarrhée, des nausées et des vomissements qui apparaissent brutalement. Vous manquez d’appétit, vous souffrez d'une légère fièvre et des crampes abdominales ainsi que des maux de tête.



La fatigue saisonnière


Également appelée fatigue chronique, elle est causée par les variations de température qui fragilisent l’organisme, le fatiguent et le rendent plus ouvert aux virus. Selon les scientifiques, l’immunité baisse au printemps, car elle aurait été trop sollicitée en hiver pour lutter contre le froid et les maladies qui s’en suivent. Comme les journées s’allongent au printemps et la lumière est plus présente, le corps doit aussi s’adapter aux changements. Tous ces aspects épuisent le corps, en provoquant des difficultés de concentration, des allergies, des difficultés à se lever le matin et une sensation de fatigue constante qui impacte la qualité de vie.



Le pityriasis rosé de Gibert


Cette maladie de peau qui apparait au début du printemps est bénigne et pas contagieuse. Elle dure au maximum huit semaines avant de disparaître spontanément et apparaît le plus souvent chez les personnes âgées entre 10 et 35 ans. Elle est caractérisée par l’apparition de plaques rosées à l’aspect fripé ou gaufré sur différentes parties du corps, mais surtout le thorax et l’abdomen. La maladie se résorbe spontanément, c’est pourquoi il est inutile de la traiter. Les causes de cette maladie étaient inconnues pendant un long moment, mais elle serait probablement due à des virus de la famille d’herpès.



L’arthrose


L’arthrose est une maladie chronique qui provoque des douleurs au niveau des articulations et des cartilages, causés par leur usure. Les changements de saison favorisent l’apparition des symptômes de l’arthrose, car les articulations sont sensibles aux variations de température. Les personnes âgées sont donc les plus touchées et deux patients sur trois ont moins de 40 ans. La maladie se caractérise par des douleurs, des raideurs, gonflements et craquements au niveau des articulations. Les symptômes ont tendance à empirer lors des mouvements. Les parties du corps qui sont les plus touchées par la dégradation des articulations sont les hanches, les doigts et les genoux. Il est possible que l’arthrose survienne à la suite d’un traumatisme, à la suite d’une sollicitation importante de l’articulation (notamment chez les sportifs) ou avec l’âge. L’arthrose attaque souvent un seul côté du corps.



La dépression saisonnière


Aussi appelé trouble affectif saisonnier (TAS), ce trouble de l’humeur apparaît durant les changements de saisons. Bien que la dépression saisonnière soit souvent associée au passage de l’automne à l’hiver, elle peut également avoir lieu entre la fin de l’hiver et le début du printemps. Les médecins affirment qu’il existe un lien entre la lumière et la déprime. En hiver, cette maladie pourrait être causée par le manque de lumière et au printemps par son apparition brusque. Vous pouvez également être déprimés au printemps si vous ne pouvez pas profiter des beaux jours, peu importe la raison qui vous en empêche. Cette dépression est caractérisée par une fatigue, un manque d’intérêt et d’appétit, une irritabilité, des problèmes de concentration et tout autre symptôme que provoquerait une simple dépression. N’hésitez pas à faire recours à la luminothérapie si vous souhaitez éviter la dépression saisonnière.



L’ostéoporose


Les os sont plus fragiles à l’arrivée du printemps, car votre corps est carencé en vitamine D, ce qui est causé par l’insuffisance de lumière durant toute la saison de l’hiver. Cette vitamine permet de fixer le calcium nécessaire à la consolidation des os, c’est pourquoi les maladies osseuses sont plus fréquentes durant l’hiver et en début de printemps. Il est alors vivement conseillé de s’exposer aux premiers rayons de soleil pour solidifier les os au plus vite possibles.

L’une des maladies osseuses les plus populaires est l’ostéoporose, qui touche principalement les personnes âgées. Les hanches, la colonne vertébrale et les poignets sont les parties du corps les plus touchés. La densité des os diminue à cause du manque de calcium et de du phosphore, ce qui les fragilise et les rend susceptibles aux fractures. Pour désigner cette maladie, on parle également de dématérialisation osseuse.


Maintenant que vous connaissez les maladies qui peuvent apparaître au printemps, vous ne vous étonnerez plus si quelque chose ne va pas en cette saison ensolleillée !


À très vite,

Loïc de Misuko

#printemps #santé #soins #maladies

60 vues

HELLO@MISUKO.BE

RUE SAINT-DENIS 120, 1190 FOREST

+32 471.38.38.91

  • Facebook Page Misuko Juices
  • Instagram Page Misuko Juices

RESTONS EN CONTACT

© Copyright 2020-2021  Misuko  |  Tous droits réservés