• Misuko

Le gaspillage alimentaire ? 10 moyens de lutter contre ce fléau

Près d'un tiers de la nourriture produite dans le monde finit à la poubelle, sans avoir été consommée ! C'est dire que les 15 à 25 kg d'aliments consommables que nous jetons chaque année ne sont que la partie visible de l'iceberg. En tenant compte de tout ce qui est perdu tout au long de la chaîne alimentaire, notamment lors des récoltes, du transport et durant la vente en grandes surfaces, ce sont en réalité près de 180 kilos de nourriture qui sont gaspillés par an et par personne.



Globalement, le gaspillage alimentaire représente toutes les pertes de nourriture qui surviennent au long de la chaîne alimentaire. Au niveau des consommateurs que nous sommes, ce gaspillage concerne tous les aliments que nous jetons à la poubelle parce que : nous ne souhaitons plus les manger (plats cuisinés en trop grandes quantités, pain devenu trop dur, ...), ils n'ont pas été consommés à temps (fruits et légumes abîmés, viande avariée...), ...


Lutter contre le gaspillage alimentaire présente des avantages pour :


  • NOTRE PORTEFEUILLE : chaque ménage belge jette par an l'équivalent de 174 € de nourriture à la poubelle.

  • L'ENVIRONNEMENT : derrière notre assiette se cache une chaîne qui produit des déchets et consomme des ressources, de l'énergie, de l'eau, des fertilisants, des pesticides, ...

  • L’HUMANITÉ : alors que la malnutrition touche une grande partie du globe, un tiers des denrées alimentaires mondiales sont perdues chaque année.


Pourtant, ce gaspillage n'est pas une fatalité ! Pour inverser la tendance, il suffirait de consommer plus malin et durable.



Comment ? Nous vous présentons 10 moyens de lutter contre ce fléau :

  1. Faire une liste de courses permettra de n’acheter que le nécessaire ;

  2. Ne pas bouder dans les magasins les fruits et légumes sans formes parfaites ;

  3. Garder un maximum de produits au frigo ;

  4. Dans le frigo, mettre les produits les plus anciens à l’avant pour les consommer en premier ;

  5. On peut congeler les restes, même le pain ;

  6. Au lieu de jeter les fruits trop mûrs, on peut les utiliser dans des smoothies, des tartes aux fruits et pour les légumes, en faire des smoothies ou des potages ;

  7. Faire un compost avec ce qui ne peut plus être mangé ;

  8. Quand il est marqué "à consommer de préférence avant le", cela veut dire que l’on peut encore consommer le produit bien après la date de péremption ;

  9. Élever des poules pour ceux d'entre-vous qui on en la possibilité est un bon moyen de réduire ses déchets et en plus, vous procure des œufs frais ;

  10. SI vous avez encore des restes après tous ces conseils, partagez-les avec vos voisins ou autres personnes.


Il existe également des applications pour aider face au gaspillage alimentaire :


  • Happy Hours Market


Permettant d'acheter les invendus des magasins de Bruxelles à moitié prix, "Happy Hours Market" veut diminuer l'importance du gaspillage alimentaire en Belgique.


La solution s'avère aussi bénéfique pour le consommateur que pour le commerçant. Ce sont en effet les entrepreneurs qui viennent directement récupérer les invendus sur place durant la journée (dans un camion frigorifié) afin de les proposer en vente le soir-même à partir de 20h sur l'application. Cela garantit la fraîcheur des produits pour le client qui les réserve sur son téléphone avant de venir les chercher au point de retrait.


De plus, le projet a une portée sociale puisque le reste des invendus est donnée à des associations dès 22h. Lors de la phase test, la moitié des produits récupérés avait ainsi été mise à disposition d'associations.


Pour le moment, deux magasins participent concrètement à l'action. Pourtant, ce sont déjà plus de vingt commerces dont trois magasins bio, un supermarché et quinze magasins locaux qui ont accepté d'y prendre part.


Rendez-vous sur leurs sites pour les découvrir


  • Phenix

Phénix est un service de lutte contre le gaspillage alimentaire qui propose aux commerces de proximité de valoriser leurs fruits et légumes invendus ou sortis de rayons sous forme de paniers à bas prix.

Les clients achètent en ligne leur panier et viennent ensuite chaque semaine récupérer leur panier de 3kg de fruits et légumes directement en magasin. 

Simple à mettre en place, cette solution permet au commerçant de limiter ses pertes en fruits et légumes, d'acquérir un nouveau flux de clients fidélisés dans la durée, et de s'engager dans une démarche anti-gaspi.

Pour le consommateur, Phénix permet d'avoir accès à une alimentation saine et variée à petit prix, tout en contribuant à la réduction du gaspillage alimentaire.


Rendez-vous sur leurs sites pour les découvrir


Dans un tout autre domaine mais concernant toujours le gaspillage alimentaire, il y a BeerFood



Les micro-brasseries urbaines n'ont généralement pas de solutions pour les grains qui ont servis à faire la bière. Pour éviter qu'ils finissent à la poubelle, Beerfood les transforme en délicieux crackers.


Rendez-vous sur leurs sites pour les découvrir


Et vous ? Pensez-vous que le gaspillage alimentaire doit être mis en avant plus souvent et que l'on se doit de trouver des solutions tous ensemble pour réduite ce fléau ? Donnez-nous votre avis.


On espère que cet article vous apportera des réponses pour un début de changement.


À très vite

Loïc de Misuko


#gaspillage #alimentaire #alimentation #economie #santé #écologie

48 vues1 commentaire

HELLO@MISUKO.BE

RUE SAINT-DENIS 120, 1190 FOREST

+32 471.38.38.91

  • Facebook Page Misuko Juices
  • Instagram Page Misuko Juices

RESTONS EN CONTACT

© Copyright 2020-2021  Misuko  |  Tous droits réservés