• Misuko

Ces poisons qui nous entourent dans notre quotidien

En collaboration avec Lauranne Stas | Coach santé, naturopathe, ayurvéda


Notre mode de vie moderne est malheureusement riche en “poisons” en tous genres.

Certains sont très faciles à repérer : une cigarette, de l’alcool, etc. D’autres, sont par contre beaucoup plus sournois car nous ne les voyons pas…

Les résultats d’une étude de 2014 sur la qualité de l’air en Ile-de-France l’attestent : une quarantaine de pesticides y flottent dans l’atmosphère en permanence, à la ville, comme à la campagne !


Mais où se cachent-ils ?
  • La poêle dans laquelle vous cuisez vos aliments,

  • La salade bourrée de pesticides qui les accompagne,

  • La jolie peinture dans la chambre de vos enfants,

  • Les produits ménagers que vous utilisez quotidiennement,

  • Les cosmétiques pour embellir votre peau,

  • La crème solaire,

  • La teinture sur vos cheveux, etc.



Ils sont partout, ces invisibles ennemis qui détraquent notre système endocrinien… Les dégâts sur votre santé sont bel et bien présents et ne risquent pas de diminuer : problèmes de fertilité, augmentation des maladies métaboliques, bébé déjà pollués in-utéro, etc.


Que pouvons-nous faire ?

Informez-vous, soyez attentif et agissez en prévention. Diminuez autant que possible votre exposition à ces produits toxiques dans votre quotidien.

« A force d'études, le puzzle scientifique est aujourd'hui suffisamment complet pour qu'on passe à l'action : une vraie prévention, faite de mesures simples. Nous médecins pouvons en prendre notre part », explique le docteur Pierre-Michel Perinaud.


Qui sont ces perturbateurs endocriniens ?

Ce sont des molécules chimiques qui dérèglent le fonctionnement des glandes endocrines : thyroïde, hypophyse, pancréas, ovaires, testicules, qui produisent des hormones qui régulent de nombreuses fonctions de l'organisme ! Leur influence commence dès le stade fœtal sur la différenciation sexuelle, puis sur le développement, le métabolisme et la reproduction. Elles sont présentes dans des pesticides et insecticides, des plastiques, les conditionnements alimentaires (le fameux bisphénol A), des produits cosmétiques, ménagers, etc.

A l’heure actuelle, notre organisme est exposé à un réel cocktail et ce, à des périodes sensibles de développement : in-utéro, petite enfance, adolescence.


Et les effets sur notre santé ?

Néfastes… Et qui peuvent être retardés dans le temps, au travers de plusieurs générations !

  • Difficultés à concevoir un enfant,

  • Diminution de la production de sperme (moins 30% entre 1979 et 2012),

  • Fibromes utérins,

  • Endométriose,

  • Diabète de type 2,

  • Cancers hormonodépendants,

  • Obésité.

Chez le fœtus, les polluants présents dans le corps de la mère sont stockés dans les graisses et passent ensuite dans le sang, donc ne sont pas arrêtés par le placenta… Une étude en Bretagne menée depuis 2002 sur 3 500 femmes montre que seulement 2% des femmes enceintes n’ont pas de résidus de pesticides dans leurs urines ! L’exposition des fœtus à de telles substances est une bombe à retardement...

Cette même étude montre également un lien entre certains pesticides et le retard de croissance intra-utérin. Autre facteur inquiétant, 33% des enfants de 6 ans avec des taux élevés de résidus d’insecticides dans leurs urines affichent des scores de compréhension verbale et d’attention moins élevés.



La prévention avant tout !

Vivre dans un monde dépourvu de produits toxiques est difficilement envisageable à l’heure actuelle, rien que l’air que nous respirons est pollué… Nous pouvons cependant limiter au maximum notre exposition en consommant de manière consciente, respectueuse de l’environnement et de notre santé ainsi que de celle de nos enfants et des générations futures !

Voici quelques pistes :

  • Ustensiles de cuisine en inox, en céramique, etc. Eviter tout ce qui est en plastique,

  • Manger naturel et bio,

  • Utiliser des peintures écologiques, naturelles,

  • Attention aux colles dans les meubles,

  • Utiliser des produits ménagers naturels et bio,

  • Prenez soin de votre corps et de votre beauté avec des cosmétiques naturels et bio,

  • Opter pour des teintures naturelles,

  • Choisir des crèmes solaires avec filtres minéraux, etc.

C’est par des petits gestes du quotidiens que nous y arriverons, un geste à la fois !


#Poison #Prévention #Santé #Alimentation #Biologique


Sources :

°Manaveda

Si vous souhaitez aller plus loin dans cette démarche et vous faire accompagner par une professionnelle, découvrez les 4 formules d'accompagnements que Lauranne vous propose (corps, émotions, énergie) pour réveiller l'énergie qui sommeille en vous !

°Endocrine Society

°Etude Pélagie

°Article du 12 mai 2016, Claudine Proust, Le Parisien

65 vues

HELLO@MISUKO.BE

RUE SAINT-DENIS 120, 1190 FOREST

+32 471.38.38.91

  • Facebook Page Misuko Juices
  • Instagram Page Misuko Juices

RESTONS EN CONTACT

© Copyright 2020-2021  Misuko | Tous droits réservés